🐩 Un « pacte en faveur de la haie ».

RĂ©serve de biodiversitĂ©, rempart contre l’Ă©rosion des sols, ombre pour le bĂ©tail… La haie a tant de bienfaits qu’elle met tout le monde d’accord : il faut « arrĂȘter la saignĂ©e » et planter « en quantitĂ© et qualité », a rĂ©sumĂ© le gouvernement, qui prĂ©voit un « pacte » pour planter 50.000 haies d’ici Ă  2030.

La France compterait quelque 750.000 km linĂ©aires de haies aujourd’hui, mais un rapport ministĂ©riel d’avril a rĂ©vĂ©lĂ© que 20.000 km sont perdus chaque annĂ©e, notamment pour faciliter les travaux dans les champs.

Pour 2030, le gouvernement vise les 800.000 km ! « La haie est un symbole fort de la rĂ©conciliation possible de tous les acteurs autour des enjeux de la transition Ă©cologique », affirme le ministre de l’Agriculture Marc Fesneau. Son cabinet a notĂ© que dans une « sociĂ©tĂ© trĂšs clivĂ©e », la haie a le mĂ©rite de « mettre chasseurs, associations de protection de l’environnement, collectivitĂ©s et agriculteurs autour de la table » : « Tout le monde veut de la haie. »

Marc Fesneau et Sarah El Haïry, chargée de la Biodiversité, porteront ainsi le « pacte en faveur de la haie ».

Lire l’article sur le site de France-Soir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut
Retour haut de page